a
PROJET D'APPUI REGIONAL A L'INITIATIVE POUR L'IRRIGATION AU SAHEL (PARIIS-BURKINA)
Trending News
HomeActualitéAménagement de 720 ha à Dourou : une concertation entre les parties prenantes

Aménagement de 720 ha à Dourou : une concertation entre les parties prenantes

Aménagement de 720 ha à Dourou : une concertation entre les parties prenantes

Le mercredi 31 mai 2023 s’est tenu dans la salle de réunion de la Société Nationale d’Aménagement des Terres et de l’Equipement Rural (SONATER) la rencontre de cadrage en prélude à l’aménagement de 720 ha à l’aval du barrage de Dourou dans la commune de Kirsi, province de Passoré, région du Nord. Ladite rencontre a concerné les deux projets chargés de financer l’aménagement des 720 ha à savoir le Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel-Burkina Faso (PARIIS-BF), le Projet de Résilience et de Compétitivité Agricole (PReCA), l’entreprise chargée de la réalisation des travaux, JOC-ER SA, le Bureau chargé du contrôle des travaux, CETRI et la SONATER assurant la maîtrise d’ouvrage déléguée.

Cette rencontre de cadrage a été présidée par monsieur Edouard SANOU, Chargé du Projet de Résilience et de Compétitivité Agricole (PReCA) assisté par le Chargé du Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel-Burkina Faso (PARIIS-BF), monsieur Adolphe ZANGRE. M. SANOU a salué l’approche de co-financement des travaux d’aménagement de Dourou. Pour lui, si une telle approche s’avère concluante, elle pourra être appliquée à d’autres projets.

Après le mot introductif, le maître d’ouvrage délégué, la Société Nationale d’Aménagement des Terres et de l’Equipement Rural (SONATER), a précisé que l’aménagement des 720 ha de système gravitaire par l’entreprise JOC-ER SA va profiter à environ 17 000 personnes qui sont les producteurs des localités environnantes. Il est à noter que sur les 720 ha, 120 ha sont réservés à l’agrobusiness et le PARIIS-BF financera l’aménagement de 209 ha et le reste est supporté par le PReCA.

Les travaux à réaliser sur le site par l’entreprise se présentent comme suit :

  • la construction d’une station de pompage pouvant débiter 2 400 l/s
  • la construction du réseau d’irrigation constitué de canaux à ciel ouvert
  • 01 canal adducteur long de 10 475m ;
  • 04 canaux primaires (CP1 à CP4) d’une longueur totale de 1 740 m ;
  • 18 canaux et 01 sous canaux secondaires d’une longueur totale de 18 320 m ;
  • 120 canaux tertiaires d’une longueur totale de 40 310 m ;
  • la construction du réseau de drainage
  • 03 drains primaires d’une longueur totale de 2 883 m ;
  • 23 drains secondaires totalisant 14 762 m ;
  • 135 drains tertiaires totalisant 41 798 ml ;
  • la construction d’ouvrages de protection contre les inondations.
  • 02 digues de protection d’une longueur totale de 12 900 m ;
  • 04 drains ou fossés de garde d’une longueur totale de 10 504 m
  • la construction du réseau de circulation
  • 05 pistes principales le long du canal adducteur et des canaux primaires de 12 215 m ;
  • 18 pistes secondaires le long des canaux secondaires de 18 320 m ;
  • la construction d’ouvrages ponctuels
  • l’aménagement parcellaire
  • la construction de bâtiments d’exploitation
  • 07 magasins de stockage ;
  • 05 aires de battage et de sechage ;
  • 10 aires de conditionnement des produits maraichers.

A l’issue de la présentation des travaux à réaliser sur le site, l’on a procédé à des échanges qui ont porté essentiellement sur les conditions pratiques de démarrage des travaux, les questions environnementales et sociales et la sensibilisation des populations des villages concernés avant le démarrage des travaux. A la fin de la séance, les participants ont convenu de la remise du site à l’entreprise, le 08 juin 2023 pour le démarrage des travaux.

Partager
Rate This Article
Author

boukare.yougbare@agriculture.bf

No Comments

Leave A Comment

Résoudre : *
6 + 23 =