a
PROJET D'APPUI REGIONAL A L'INITIATIVE POUR L'IRRIGATION AU SAHEL (PARIIS-BURKINA)
Trending News
HomeActualitéPartage des savoirs en matière de solutions d’irrigation:Première session du Groupe de Partage de Connaissances National

Partage des savoirs en matière de solutions d’irrigation:Première session du Groupe de Partage de Connaissances National

Partage des savoirs en matière de solutions d’irrigation:Première session du Groupe de Partage de Connaissances National

Le Directeur Général des Etudes et des Statistiques Sectorielles (DGESS) du Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, Yassia KINDO, représentant le Secrétaire général du Département et président du Groupe de Partage de Connaissances National (GPCN) du Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel (PARIIS-BF), a officiellement installé dans leur fonction, les membres dudit Groupe, le vendredi 8 janvier 2021 et le GPCN a par ailleurs tenu sa première session statutaire.

Le vendredi 8 janvier 2021 dans la salle de conférence de Prestige hôtel, le Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel-Burkina (PARIIS-BF) a organisé la première session statutaire du Groupe de Partage de Connaissances National (GPCN). Le Directeur Général des Etudes et des Statistiques Sectorielles, Yassia KINDO, représentant monsieur le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles (MAHH), président du GPCN, a par ailleurs installé officiellement au cours de cette session les membres du GCPN.

Le Directeur Général a rappelé que la maîtrise de l’eau demeure l’un des plus grands défis du secteur rural. Il a fait noter le GPCN constitue un cadre national d’échanges, de réflexions et de concertations inclusives entre les acteurs de l’irrigation au niveau national afin d’appuyer la co-construction et l’institutionnalisation des solutions d’irrigation. M. Yassia KINDO a félicité les membres du Groupe et les a engagés à travailler de sorte que le GPCN ne soit pas un cadre de concertation de plus, mais qu’il contribue réellement aux réflexions stratégiques sur les enjeux et problématiques liés à l’irrigation. Pour sa part, le DGESS a souligné que ce Groupe permettra de fédérer les connaissances en matière de solutions d’irrigation pour davantage d’efficacité dans les interventions des programmes et projets.

Le Coordonnateur régional du Programme d’Appui à la maîtrise de l’eau, monsieur Clément OUEDRAOGO, a insisté sur le contexte de mise en place du GPCN dans le cadre du PARIIS. Il ne doute que ce groupe contribuera efficacement à l’atteinte des objectifs du PARIIS-BF et à fournir des éléments essentiels pour en faire un plaidoyer en faveur du sous-secteur de l’agriculture irriguée.

Fort d’une quarantaine de membres, le GPCN aura comme tâches de contribuer à l’identification des contraintes émanant de la mise en œuvre des sous-projets du PARIIS-BF et proposer des solutions à travers le partage de connaissances et d’expériences, de proposer des produits de gestion des connaissances à soumettre au Programme budgétaire 075 « Aménagements Hydro-agricole et irrigation » et proposer des pistes pour leur diffusion ; d’éclairer le programme budgétaire 075 dans la définition des priorités de développement de produits de gestion de connaissances  et de contribuer à identifier les besoins en renforcement des capacités des acteurs des aménagements hydro-agricoles et de l’irrigation. Il aura pour mission principale de mener des réflexions approfondies sur des thématiques d’intérêt dans le domaine des Aménagements Hydro-agricoles et de l’Irrigation.

Au cours de cette session, il s’est agi de présenter aux membres du Groupe le cadre global de la gestion des connaissances, les missions et objectifs assignés du GPCN ainsi que le rôle de facilitation du Comité National des Irrigations et du Drainage du Burkina (CNID-B). Les échanges ont porté essentiellement sur la lourdeur du dispositif de gestion des connaissances ainsi que l’architecture de la diffusion et du partage des connaissances.

Partager
Rate This Article
Author

boukare.yougbare@agriculture.bf

No Comments

Leave A Comment

Résoudre : *
27 − 23 =