a
PROJET D'APPUI REGIONAL A L'INITIATIVE POUR L'IRRIGATION AU SAHEL (PARIIS-BURKINA)
Trending News
HomeActualitéPremière session statutaire de la PMA-Boucle du Mouhoun/ Les acteurs échangent sur la mise en œuvre des sous-projets

Première session statutaire de la PMA-Boucle du Mouhoun/ Les acteurs échangent sur la mise en œuvre des sous-projets

Première session statutaire de la PMA-Boucle du Mouhoun/ Les acteurs échangent sur la mise en œuvre des sous-projets

Les 18 et 19 mars 2021 dans la salle de conférence de la mairie de Dédougou, s’est  tenue la première session statutaire de l’année de la Plateforme Multi-Acteurs (PMA) du Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel-Burkina Faso (PARIIS-BF)  de la Boucle du Mouhoun. Environ une cinquantaine de participants ont pris part à cette session présidée par le Directeur Régional  de l’Agriculture, des Aménagements Hydro-Agricoles et de la Mécanisation, en sa qualité de Président de ladite PMA. Plusieurs thématiques ont été abordées au cours de cette session.

Le Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel-Burkina Faso (PARIIS-BF) a organisé la première session statutaire de la Plateforme Multi Acteurs (PMA) de la Boucle du Mouhoun, les 18 et 19 mars 2021 à Dédougou. Durant les deux jours,  les membres statutaires de la PMA ont pris connaissance du bilan de la mise en œuvre des activités du Projet au titre de l’année 2020de la PMA et du Mécanisme de Gestion des Plaintes (MGP) et les accords de financement des sous-projets.

Pour ce qui est du bilan des activités du PARIIS-BF dans la Boucle du Mouhoun, le point focal du projet de la région a laissé entendre qu’il est satisfaisant. On note entre autres l’identification de 21 sous-projets, la mise en place de 22 comités de gestion des plaintes, de 08 comités communaux de gestion des plaintes, la sécurisation foncière de 19 sous-projets, l’opérationnalisation de la PMA, la réalisation de 5 Plans d’Action de Réinstallation (PAR), etc.

Le Spécialiste en Sauvegarde Sociale du Projet, M. Jean Edmond BIDIMA  a entretenu les participants sur la nécessité de la création et du fonctionnement du mécanisme de gestion des plaintes en lien avec les interventions du PARIIS-BF.  Cette présentation avait pour but de renforcer la compréhension des membres de la PMA sur le système de gestion des plaintes et des structures habilités à résoudre ces litiges. Il s’est également penché sur l’importance et la nécessité du Plan d’Action et de Réinstallation (PAR). Il permet d’atténuer les effets négatifs, d’indemniser les pertes et de procurer des avantages en termes de développement aux personnes et communautés affectées par son projet d’investissement.

La communication du Spécialiste de Mise en Valeur a porté sur le contenu d’un exemple (SOCAF) d’accord de financement. Cet accord se matérialise par la signature d’une convention entre les parties prenantes (bénéficiaires et PARIIS-BF). Cette convention fixe les rôles et responsabilités de chaque partie. Il est ressorti que six (6) sous-projets ont vu leurs accords de financement validés.

A l’issue de ces présentations, les participants ont pris connaissance du plan d’action provisoire 2021 de la PMA. Ledit plan d’action s’aligne sur trois axes d’intervention à savoir la concertation avec les acteurs et mise en œuvre des solutions d’irrigation ; la capitalisation et diffusion des expériences en matière de solution d’irrigation ; et le renforcement des capacités des acteurs de la PMA et bénéficiaires de la mise en œuvre des solutions d’irrigation.

Aux termes des échanges, les participants ont formulé des recommandations afin de mener à bien les différentes activités  inscrites dans le plan d’action 2021.

Partager
Rate This Article
Author

boukare.yougbare@agriculture.bf

No Comments

Leave A Comment

Résoudre : *
28 + 15 =