a
PROJET D'APPUI REGIONAL A L'INITIATIVE POUR L'IRRIGATION AU SAHEL (PARIIS-BURKINA)
Trending News
HomeActualitéPremière mission d’appui conjointe Banque mondiale-Gouvernement

Première mission d’appui conjointe Banque mondiale-Gouvernement

Première mission d’appui conjointe Banque mondiale-Gouvernement

Du 02 au 05 mai 2023 s’est tenu à Ouagadougou la première mission d’appui conjointe gouvernement-Banque Mondiale à la mise en œuvre des activités du Projet d’Appui régional à l’initiative pour l’irrigation au Sahel-Burkina Faso (PARIIS-BF) au de l’année 2023. La cérémonie d’ouverture de ladite mission était présidée par le Secrétaire Général du Ministère de l’agriculture, des ressources animales et halieutiques, monsieur Saïdou Sankara. L’équipe de la Banque mondiale était conduite par monsieur Yaya Yidia Bocoum, assisté par madame Bama/Nati Aïssata Delphine. La mission a connu également la participation des acteurs de mise en œuvre du projet ainsi que de ses partenaires.

Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire Généraldu Ministère de l’agriculture, des ressources animales et halieutiques, monsieur Seydou Sankara, a salué la tenue de cette mission. Il a, en outre, remercié la Banque mondiale qui accompagne le Burkina Faso et les pays du Sahel dans la réalisation d’investissements durables dans le domaine de l’agriculture irriguée.

Cette mission a permis d’évaluer les progrès réalisés par le PARIIS-BF dans la mise en œuvre de ses activités mais aussi les difficultés rencontrées depuis les dernières discussions techniques de novembre 2022. C’est ainsi que le Secrétaire Général a exhorté les acteurs du projet ainsi que ses partenaires à faire un bilan sans complaisance de la mise en œuvre des activités. Il les a invités à tirer les enseignements nécessaires afin d’aboutir à des résultats satisfaisants d’ici la fin du projet prévue pour mars 2024.

Durant les quatre jours des travaux, les participants ont échangé sur diverses thématiques en lien avec la mise en œuvre du projet. Ils ont fait une appréciation générale des progrès réalisés dans la mise en œuvre du projet depuis novembre 2022. Un accent particulier a été mis sur l’évolution des indicateurs du cadre de résultats, la collecte et la remontée des données.

Le PARIIS-BF est un projet d’irrigation dont l’ambition à terme est d’aménager 2077 ha de bas-fonds et de périmètres irrigués. A cet effet, la Banque mondiale et les acteurs de mise en œuvre ont examiné le portefeuille de sous-projets afin de percevoir les progrès réalisés dans leur mise en œuvre ainsi que le sous-projet de Dourou, dans la province du Passoré.

A la date du 31 mars 2023, le PARIIS-BF a aménagé et mis en valeur au cours de la campagne agricole passée, 384 ha de bas-fonds et 18 ha de périmètre irrigué au goutte-à-goutte. La mission s’est intéressée aux aspects de mise en valeur desdits sous-projets ainsi que les critères de viabilité notamment la disponibilité des ressources en eau des barrages au niveau des 04 sous-projets de périmètres irrigués.

Dans la mise en œuvre des sous-projets, le PARIIS-BF devrait renforcer les capacités des acteurs de mises en œuvre ainsi que les bénéficiaires. Au cours de cette mission, les acteurs ont examiné l’état de mise en œuvre des activités en lien avec le renforcement des capacités et les thématiques dispensées à l’endroit des bénéficiaires.

Au cours des discussions, la mission s’est également intéressée à la thématique sur la passation des marchés. Ainsi, tous les marchés passés avec les entreprises ont fait l’objet d’analyse et des recommandations ont été formulées afin d’améliorer le processus. La mission a également apprécié les points sur l’état de mise en œuvre des mesures de sauvegardes environnementales et sociales ainsi que le mécanisme de gestion des plaintes. Elle s’est aussi intéressée à la question liée à la documentation des solutions d’irrigation. En effet, elle a cherché à comprendre le niveau d’opérationnalisation des dispositifs de documentation desdites solutions d’irrigation.

A la fin des quatre jours, la mission s’est dite satisfaite du déroulement des travaux. Le Chargé d’Étude, monsieur Moussa Ouattara, représentant le Secrétaire Général, qui a dirigé les travaux a exhorté les acteurs de mise en œuvre du PARIIS-BF à maintenir cet élan de solidarité constaté pour atteindre les résultats fixés à la fin du projet.

Partager
Rate This Article
Author

boukare.yougbare@agriculture.bf

No Comments

Leave A Comment

Résoudre : *
1 + 1 =